Mike Dembeck

Terre-Neuve-et-Labrador

Nombre de projets : 2

Valeur des terres : Selon les évaluations de la valeur des terres que CNC a conservées directement et avec des partenaires. 69 700 $

Acres conservés : 279

Bénévoles pour l’intendance : 38

Alain Belliveau

Conservation de la nature Canada (CNC) a acquis un habitat essentiel abritant le saumon sauvage de l’Atlantique et des lichens forestiers uniques, en achetant 158 acres (64 hectares) de terres le long de la rivière Salmonier, dans la péninsule d’Avalon à Terre-Neuve-et-Labrador.

La propriété est située près de la communauté de Mount Carmel-Mitchells Brook-St. Catherine's. Certaines de ses caractéristiques naturelles clés comprennent une forêt boréale intacte et un habitat dulcicole.

La rivière Salmonier est une rivière à saumon désignée par la province, qui soutient la population menacée de saumons de l’Atlantique du sud de Terre-Neuve. Il s’agit de l’un des rares emplacements de la péninsule d’Avalon dont la forêt demeure intouchée. Celle-ci sert de zone tampon, tant pour la rivière Salmonier que pour les territoires cruciaux aux caribous des bois.

Le site présente aussi de l’érioderme boréal et de la dégélie plombée, deux espèces rares.

Les partenaires financiers de CNC pour ce projet sont le Groupe Banque TD, par l'entremise de son programme Forêts TD, et le Bishops College. Les élèves de cette école secondaire ont offert un don en argent lors de la fermeture de l’établissement.

CNC souhaite reconnaître la contribution du Programme de conservation des zones naturelles du Gouvernement du Canada à cet important projet dans le secteur de la rivière Salmonier.

La présence d’un certain nombre d’espèces exceptionnelles, dont le moucherolle à côtés olive, le bec-croisé des sapins et l’érioderme boréal, a été confirmée dans la Réserve naturelle Salmonier de CNC.

CNC

CNC a réalisé un programme d’éducation et de vulgarisation ludique et interactif pour les élèves de la Belanger Memorial School située dans la vallée Codroy.

En mai 2016, le personnel de CNC s’est associé à celui de Canards Illimités Canada (CIC) afin d’offrir aux élèves une activité éducative sur la sauvagine et les milieux humides. Depuis 2014, grâce au vif intérêt des enseignants de l’école et au soutien continu de l’Association de développement de la Vallée Codroy, CNC a établi une relation avec des élèves de la vallée Codroy, à Terre-Neuve. Cela a permis à CNC de maintenir une présence continue dans leur vie, encourageant leur rapport avec leur environnement naturel et leur fierté de le découvrir.

L’activité de cette année était axée sur l’installation de nichoirs. Certaines espèces sauvagines, comme les canards branchus et les harles couronnés, font leur nid dans les cavités d’arbres. Ces cavités sont formées de plusieurs façons, y compris l’excavation par les pics, les maladies et la foudre. Les nichoirs offrent des options supplémentaires pour la sauvagine en période de nidification.

Le personnel de CNC a familiarisé les élèves avec les nichoirs et les espèces qui les utilisent avant de préparer leur installation autour de l’estuaire.

Après l’activité, le personnel a fourni aux enseignants des cartes présentant l’emplacement des trois nichoirs installés. À la fin de la saison de nidification, les élèves seront en mesure de visiter ces emplacements pour vérifier si les nichoirs ont été utilisés, pour s’assurer qu’ils sont en bon état et pour remplacer des copeaux à l’intérieur. Comme les nichoirs ont été fournis par CIC, ils sont aussi enregistrés, ce qui signifie que toute donnée recueillie par les élèves pourra être soumise à CIC pour le suivi du succès de l’opération et de l’utilisation des nichoirs.

Nettoyage de la plage de l’ïle Sandy Point

Andrea Drake

En septembre 2015, CNC a organisé son troisième nettoyage annuel de la plage de l’île Sandy Point dans la baie St. George. CNC possède 83 acres (34 hectares) de cette île faisant partie intégrante de l’immense histoire locale. Avec l’aide de bénévoles dévoués, plus de 300 kilogrammes de débris marins, assez pour remplir 25 sacs à déchets, ont été amassés le long des 5 kilomètres de littoral.

Sandy Point est une île de 2 471 acres (1 000 hectares) située sur la côte sud-ouest de Terre-Neuve. Son paysage grandiose, avec ses dunes et ses marais salés, est inhabituel à Terre-Neuve-et-Labrador parce que la majorité de la côte de la province présente un rivage accidenté et rocheux et des falaises abruptes plongeant dans l’océan. Les plages sablonneuses et les dunes représentent des habitats de nidification importants pour de nombreuses espèces d’oiseaux en péril.

Jusqu’à maintenant, CNC a conservé 9 propriétés sur cette île, pour un total de près de 70 acres (28 hectares). Sandy Point constitue un refuge important pour plus de 100 espèces d’oiseaux de rivage et d’oiseaux aquatiques, y compris les pluviers siffleurs, une espèce en voie de disparition. Il accueille des pluviers semipalmés, des sternes arctiques et des sternes communes, ainsi que des chevaliers semipalmés. Il abrite aussi 11 espèces de plantes rares, dont le carex silicicole, le jonc de Gérard, le limonium de Caroline et la spartine alterniflore.